France Indoor 2020

La saison Indoor (courte: uniquement deux compétitions) mais riche, a été l’occasion de révéler au cours de cet hiver plusieurs talents en Benjamins et Minimes. L’équipe Minimes Mixtes de Vitesse a décroché son billet pour le France à Rennes du 17 au 19 Janvier. Grâce notamment à ses deux leaders Dina Debeze et Maxence Roy qui ont explosé cet hiver les records du collège garçons 50m en 6’’43 pour Maxence et 7’’28 pour Dina (qui met une demi-seconde à son record). M. Courtejoie et M. Badaoui accompagneront pour ce week-end breton, l’équipe complétée par Jules Lemoux-Voiret, Ethan Monot et Léa Lopez. Marius Fourchotte et Katell Léger (collège Fontaine Française) seront jeunes officiels !!! Le trajet de 6h se passe très bien avec deux pauses sur la route où l’on croise d’autres équipes qui transitent en direction de Rennes. Les élèves en profitent pour faire le plein de confiseries contre l’avis de M. Badaoui. M. Courtejoie recharge les batteries car il aura beaucoup de km à faire au volant du mini-bus prêté par le service Régional UNSS. A l’arrivée sur Rennes, on peut dire que le complexe flambant neuf Robert Poirier en met plein les yeux aux Dijonnais. Ils sont bien accueillis avec des crêpes qui sont le plat du coin. Le temps de réaliser les tâches administratives et la réunion technique et il est déjà temps de rejoindre l’hôtel pour se reposer de cette longue journée de trajet. Une halte sera faite au flunch qui jouxte le Roazhon Park pour un repas équilibré.

Le programme est chargé pour la journée de samedi avec les deux tours (séries et finales) qui auront lieu dans l’après-midi. Katell doit se réveiller tôt. Après avoir passé les examens la veille, elle est convoquée à 7h30. Le matin est plutôt relax pour les coureurs avec un gros petit-déjeuner à l’hôtel avant de se rendre en « courses » pour acheter le repas du midi qui sera pris sur le lieu de compétition. L’attente est longue mais ça y est l’échauffement débute pour tous les élèves en même temps, ils décaleront juste la montée en puissance. Léa sera la première à entrer en action. Elle et Dina paraissent très stressée lors des tests d’avant course, ça ne sort pas très bien des blocks !! Léa se bat bien dans sa course comme toujours mais le résultat est très moyen 7’’72. Même constat pour Dina qui en reste à 7’’40 après un départ correct, elle a du mal à se libérer. Chez les garçons, le stress est tout aussi présent mais Maxence réalise une course solide à 1 centième de son record 6’’44 et Ethan égale son record en 7’’00. La surprise vient de Jules. Pour la petite histoire, il a appris sa présence la veille du départ de la compétition après le forfait sur blessure d’un camarade. Cela a chamboulé tout le programme familial mais le jeune était bien opérationnel. Jules rate son départ en série mais il fait parler sa puissance pour claquer 6’’90, record personnel dans une course perfectible. Bilan après les séries, le collège est loin au classement 12ème et les élèves ont été inhibés par l’événement avec des chronos moyens. Les finales s’enchainent tout de suite juste 2h de pause. Les enseignants décident de sortir le groupe du stade pour faire un reset, une collation et un nouveau briefing !! Durant cette pause, Léa s’est vu attribuer le meilleur chrono féminin de la compétition. L’erreur fût réparée dès l’arrivée au stade et elle a pu se préparer sereinement pour sa finale.

Même procédure pour les finales, zone d’échauffement où M. Courtejoie distille ses conseils et assure la bonne préparation puis chambre d’appel et course ensuite où M. Badaoui donne les dernières indications. Les finales sont une réussite totale pour l’AS Clos de Pouilly !!! La pause et le recadrage ont eu les effets escomptés !!! Victoire de Léa 7’’62, victoire de Dina 7’’29, les deux filles gagnent 2 points chacune et sont à 1 et 2 centièmes de lors record. Victoire d’Ethan 6’’97 et victoire de Jules 6’’80, +1 point et +2 points avec record personnel pour les deux jeunes hommes !! Cerise sur le gâteau, Maxence est en finale A et décroche la 3ème place nationale dans l’énorme chrono de 6’’40, + 1 point, record du collège et record personnel !!! Réaction de champions pour les élèves du Clos de Pouilly qui remontent au classement et finissent à une très belle et inespérée 5ème place. Ils fêteront cela au Mc Do et en veillant relativement dans une chambre avant d’aller se reposer pour le lendemain car il faudra faire le trajet retour. La dernière journée, les élèves et les enseignants profitent du spectacle et prennent des photos sous l’objectif de Marius. Katell a raté la validation du jeune-officiel national de peu mais elle est ravit de son week-end et sera mise en avant lors du protocole. Ensuite, le groupe prend la route pour Dijon avec un M. Courtejoie en pleine forme et rasséréné par une sieste au soleil.

Grand merci à l’équipe EPS et spécialement M. Courtejoie qui était partout tout le week-end, aux conseils des élèves, au volant, à l’organisation…il a assuré la réussite de ce week-end.

Merci à M. Geantot, pour son soutien et les encouragements. Merci également à tout le pôle administration M. Charbonnier, Mme Ducroux, Mme Perron, Mme Espagnac et Mme Carre pour toute votre aide.

Merci aux enseignants de toutes les disciplines pour les messages de soutien et d’encouragements et pour leur compréhension.

Merci aux parents pour le soutien et l’aide apportée.

Merci à toute la vie scolaire, M. Boudrey et Mme Galland.

Merci à Décathlon Quetigny, Kalenji et Steph’.

Merci aux partenaires, Itozen Bien-être, Autosur Ruffey les Echirey et REM Dijon.

Merci au Service Régional UNSS, M. Bedu, Laurence, Emilie…

Bravo à tous les élèves pour leurs résultats et la belle réaction en finale !!!

Publicité

FRANCE CROSS 2020

“Les rêves donnent du travail.” (Paulo Coelho, 1994)

Nous sommes vendredi 24 janvier. Les élèves qualifiés pour le championnat de France de cross UNSS prennent la pose une dernière fois devant le collège avant de monter dans les minibus avec des rêves plein la tête et une insouciance si caractéristique. Les chauffeurs, M. Badaoui et M. Carlot, seront accompagnés de co-pilotes de choc Mme Gay et Mme Martinet, direction Reims : son champagne, sa fraicheur hivernale et son hippodrome. Le trajet et la petite pause déjeuner se déroulent dans la bonne ambiance et contribuent à la cohésion du groupe. A l’arrivée sur Reims, on sent que la compétition a commencé. Il faut tout d’abord gérer l’administratif aves les jeunes coachs Lina Gay et Safia Guerba. Confirmation des équipes, récupération des dossards etc… Pendant, ce temps les autres élèves se baladent dans le salon et s’essayent au tir aveugle où M. Carlot excelle !! Nous allons ensuite découvrir le parcours au cours d’une marche collective. Le parcours est plat mais avec beaucoup de relances et les accès pour les accompagnants sont très limités. C’est l’occasion de mettre en place une stratégie de course pour le lendemain, M. Badaoui et M. Carlot distillent des conseils précieux. Après cette reconnaissance, les élèves effectuent un petit échauffement pour se dégourdir les jambes et se mettre en train. Nous partons ensuite pour l’hôtel qui est situé à 30min de route. Avant le diner, la préparation pour le grand jour commence avec le vissage des pointes, la mise en place des dossards et les mamans présentes sont aux petits soins pour les élèves. Ce sera un diner américain au Buffalo Grill seul restaurant dans notre zone. Les élèves et les accompagnateurs, surtout M. Carlot et Aurélien Patris, se font plaisir sur les menus et l’ambiance est au beau fixe, notamment avec les ballons présents dans le restaurant. Lison Belle et Lina se permettent même quelques sprints sur le parking avec un jeune du coin. Retour à l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil, les élèves sont sensibilisés sur l’importance du repos.

Samedi 25 janvier, c’est le jour J !!! Au réveil, chacun scrute le ciel. Le brouillard va se lever et laisser place au soleil pour une belle journée de cross. Les élèves font le plein de calories car les courses auront lieu pendant le déjeuner. M. Badaoui et Mme Gay déjà très tendus se contentent d’un repas frugal. Un dernier passage par les chambres pour vider les lieux et vérifier son sac une dernière fois. Tout le monde se retrouve sur le parking et se dirige vers la salle du petit déjeuner pour la causerie d’avant compétition. La tension et la concentration montent d’un cran, sur le trajet pour Reims, le silence règne. A l’arrivée sur l’hippodrome, certains retrouvent des visages familiers venus les supporter, grands-parents, frères et sœurs et parents sont là pour rassurer et motiver les troupes. Les courses sport partagé et lycées s’enchainent en fond de paysage, les élèves sont déjà concentrés sur l’objectif. Les benjamines partent s’échauffer avec M. Badaoui, ce sera une course clé pour le collège Clos de Pouilly. Le groupe sort de l’hippodrome pour un petit tour où les dernières consignes sont données. Les étirements et les gammes se déroulent au soleil dans les écuries. Le temps d’aller en chambre d’appel arrive vite.

Les filles se placent rapidement sur la ligne départ et enfilent leurs pointes à tour de rôle pour ne pas perdre leur place. M. Badaoui est là pour motiver et Mme Gay pour rassurer. M. Carlot et les familles sont placés sur le parcours pour encourager et conseiller les élèves. Il n’y a que deux zones pour observer les élèves, le descriptif des courses sera donc succinct. Elina part très très fort et se retrouve en tête, Lina est dans le top 5 et Lison en embuscade non loin d’elle. Elina maintient son effort après le premier virage alors qu’il faudrait calmer le jeu, elle attendra de voir M. Carlot pour tempérer son allure. Les filles réalisent toutes une belle course si bien qu’à l’entrée sur l’hippodrome, Lina est dans le top 10, Lison juste à quelques encablures et Elina paye son départ mais reste dans les 30. A 400m de la ligne, c’est la stupeur, Elina s’arrête à bout de souffle et perd un grand nombre de places (les filles défilent par paquet). Heureusement, elle reprend ses esprits et repart. Pendant ce temps, Lina lâche les chevaux pour un sprint au moment opportun avec Lison qui lui emboite le pas. Résultat extraordinaire pour les deux filles qui ont réalisé une course intelligente, Lina 7ème et Lison 14ème qui a su donner un petit + pour aller chercher le top 20. Elina encouragée comme jamais par M. Carlot fait un sprint de malade pour terminer à une très belle 39ème place pleine de courage. Elle finira au camion de la croix rouge tellement elle a donné. Les garçons ont déjà passé la chambre d’appel. Ils sont sur la ligne, il faut vite les rejoindre pour récupérer les affaires. En un instant le départ est donné. Sami Taleb se place aux avant-postes, il est dans le top 10. Johan Glommeau est dans les 30 mais très près. Lucas Moreira est plus loin dans le peloton mais bien placé tout de même. Au cours de la course, Sami perd du terrain au train et il est rejoint par Johan à 500m de la ligne. Les deux s’encouragent mutuellement et maintiennent leur place, Johan plus frais fait un bon sprint pour finir à une extraordinaire 24ème place pas du tout prévue, Sami est à quelques secondes à la 31ème place et Lucas très solide pour élève de 6ème finit 63ème. C’est fini pour les benjamins, il faut maintenant attendre les résultats. Les minimes filles sont en place avec l’envie de bien faire, il y a ici deux minimes première année Safia Guerba et Louise Martinet. Les trois filles prennent un départ correct qui leur permet d’être au milieu peloton. Elles sont toutes groupées autour de la 120ème place Safia est devant Enisa Gradica et Louise. Louise marque le pas dans la deuxième partie du parcours et termine 186ème ce qui est très honorable sachant qu’elle est en Mimine 1. Safia et Enisa luttent ensemble mais Enisa doit composer avec un point de côté qui l’empêche de s’exprimer complétement. Safia finit 115ème, très belle place pour une minime 1 et Enisa 130ème est en progression par rapport à l’année précédente. Pour les minimes garçons, on retrouve le même schéma de course que pour les filles. Bon départ de la part de Aurélien, Dan Dehand et Corentin Defontaine qui sont dans le top 100. Corentin et Dan prennent les devants mais Aurélien réalise une course bien gérée et remonte progressivement pour terminer à une belle 68ème place. Corentin fait parler son finish pour détacher Dan, ils finissent 82ème et 96ème ce qui est très solide vu la densité du plateau.

Les résultats tombent et l’équipe Benjamine est VICE-CHAMPIONNE DE FRANCE, les minimes terminent 40ème. La génération dorée du Clos de Pouilly remporte l’argent mais au-delà du talent, il y a eu du travail et un état d’esprit à tous les étages. Une pensée à tous les benjamins qui ont participé cette année dont certains avaient le niveau pour ce national, Charlotte Bornot, Enzo Charpy, Vickie Travert-Huleu et tous les autres. Le temps de monter sur le podium est arrivé et la joie est partagée entre tous. Le retour sur Dijon sera paisible et se terminera par un petit moment de communion au fast-food tant mérité.

Grand merci à l’équipe EPS, M. Courtejoie, M. Fontaine, M. Larue et Mme Léger qui ont œuvré pendant plusieurs années pour fournir le socle nécessaire à cette performance.

Grand merci à Guillaume et l’ASPTT Dijon Football, pour l’encadrement sur cette compétition, cette médaille valide le travail effectué auprès des jeunes.

Grand merci à tous les parents et particulièrement aux familles Gay, Belle, Martinet et Guerba présentes à Reims c’est aussi grâce à vous que les élèves ont réussi à ce niveau.

Félicitations à tous les élèves pour votre implication et vos performances.

Merci à M. Geantot, pour son soutien et les encouragements. Merci également à tout le pôle administration M. Charbonnier, Mme Ducroux, Mme Perron, Mme Espagnac et Mme Carre pour toute votre aide cette année.

Merci à Alexis Miellet qui a inspiré les élèves grâce à sa présence au cross du collège et ses performances remarquables.

Merci à la vie scolaire, M. Boudrey, Mme Galland, Benoit, Julia et les autres pour votre soutien et votre aide.

Merci aux enseignants, aux infirmières et aux agents pour votre soutien au jour le jour qui nous a permis de réussir.

Merci à Décathlon Quetigny, Kalenji et Stephane Charnet.

Merci aux partenaires, Itozen Bien-être, Autosur Ruffey les Echirey et REM Dijon.

Merci au Conseil départemental et M. Barrière, au service départemental UNSS et au service régional UNSS.