France de Relais 2019

Mercredi 12 Juin, c’est le départ pour le championnat de France de Relais, direction le Grau du Roi où se fera l’accueil pour cette compétition qui se déroulera à Vergèze, petite bourgade située entre Montpellier et Nîmes. Il est 12h15, M. Badaoui et M. Larue terminent simultanément la passation des oraux de 3ème et se dirigent vers le gymnase pour engloutir rapidement un sandwich. Toute la bande est déjà présente sur les lieux et prête à embarquer. Sur le trajet, le principal sujet de discussion est « l’oral du matin », les élèves spéculent sur leurs notes et tentent de manière habile d’obtenir des informations des professeurs qui ne lâchent rien. A partir de Valence, comme l’avait prédit M. Boudrey, le soleil fait son apparition et la chaleur monte. La fin de trajet se déroule parfaitement et nous arrivons au Grau du Roi avec un léger retard. Les tâches administratives sont exécutées et les équipes sont confirmées par les jeunes coachs, Nicolas Prieur et Juliette Cong. Les deux jeunes sont convoqués à 21h pour la réunion technique et la récupération des dossards. Le groupe dispose d’un peu de temps et en profite pour faire une petite balade sur la plage pour se dégourdir les jambes après les 5h de route. Après le diner, Juliette et Nicolas assistent à la réunion technique, très studieux, ils prennent des notes mais la réunion se perd en palabres et il est de regagner l’hôtel. La nuit sera courte car les séries se dérouleront vers 9h40, le petit-déjeuner est fixé à 7h00. Tout le monde s’endort plus ou moins vite après avoir préparé son sac de compétition plein d’espoir pour le lendemain.

Le réveil à 6h30 est difficile pour tout le monde, même les enseignants ! Dans la salle de petit déjeuner, les élèves se retrouvent et déjeunent ensemble. L’ambiance est calme, chacun étant peu loquace au réveil…Sur le trajet menant au stade, beaucoup dorment en écoutant leurs morceaux favoris. Un dernier breefing a lieu sur le parking du stade afin de remobiliser tout le monde et d’entrer en mode compétition. Les filles partent vite à l’échauffement. Juliette et Brenda Amisi dirigent l’échauffement, Dina Debeze et Lou-Anne Schmitt s’appliquent pour ce premier championnat de France et prennent de l’expérience. Les exercices s’enchainent pour monter en puissance et se finissent par quelques transmissions à grandes vitesses. Krystal Ratel accompagne les filles en chambre d’appel et les rassure avant d’entrée sur le stade. C’est une série très relevée. Lou-Anne fait un bon départ et transmet très bien à Dina qui fait un très beau virage et ne cède aucun terrain à ses adversaires. Encore une fois, la transmission se passe très bien et Juliette se lance pour faire une très belle sortie de courbe avant de donner le témoin à Brenda qui bombarde dans la dernière ligne droite pour rattraper les concurrentes devant. Les filles finissent 4ème très prés de la 2ème place. Dans cette série, elles auront couru contre les futures championnes de France qui terminent à la première place. Le chrono est bon 32’’3 à seulement 4 dixièmes du record du collège, pas de regret sur cette course maitrisée par les filles. Les garçons attaquent l’échauffement, le breefing a eu son effet, ils sont bien concentrés. Nicolas, Maxence Roy et Robin Kohn ont fait le France Indoor et sont rodés. Samy El Hadad qui fait le France de Cross a lui aussi de l’expérience et une sacrée palette de la vitesse au cross, Pierre Loyer, titulaire aux académiques, est prêt à courir en cas de blessure. Même programme que pour les filles avant de passer sur le stade. Robin part très très fort, il fait parti des meilleurs partants sur le plateau, la transmission avec Samy est nickel. Samy résiste dans le virage à la concurrence et transmet à Nicolas qui part un peu tard ce qui limite sa vitesse en début de courbe. Les adversaires en profitent pour remonter malgré la grande vitesse de pointe de Nicolas, le passage avec Maxence est OK. Maxence fonce vers la ligne d’arrivée mais gêné par sa tendinite, il ne peut retrouver sa vitesse de cet hiver où il avait descendu son record deux fois coup sur coup. Les garçons terminent 4ème, ils étaient en tête mais les deux petites erreurs en transmission ont été décisives, le chrono 29’’1 à 3 dixièmes du record du collège qui était vraiment l’objectif est un peu décevant. La compétition se termine vers midi, arrêt déjeuner et retour à l’hôtel pour une sieste de récupération. Pour terminer l’après-midi, ce sera plage du grand travers aux abords de Montpellier. Certains jouent au frisbee ou se font des passes en rugby et d’autres font des châteaux de sable. M. Larue à l’idée lumineuse d’organiser le « Clos Lanta » (son expression), une épreuve de recherche d’un ballon caché dans un carré. Après avoir caché le ballon avec son acolyte la diabolique Juliette, ils distillent chacun des indices aux « chercheurs ». Lou-Anne utilise la technique du petit chien, Samy ses pieds pour ratisser, chacun y va de sa technique… Après 45min de recherche intensive et un carré diminué, l’épreuve se termine et Juliette remporte donc le dessert offert car personne n’a trouvé le trésor même si plusieurs étaient tout proche. M. Larue et Juliette auront du mal à retrouver le ballon quand même !! Ces moments de partage ont permis de souder le groupe motivé comme jamais pour les finales du lendemain.

Ce vendredi, c’est exactement le même programme que la veille. Réveil 6h30, petit-déjeuner 7h00, valises faites 7h40 départ pour le stade. Arrivée sur le stade, pas de breefing, les équipes savent quoi faire, pas de pression, juste donner le maximum et se faire plaisir. Les filles entrent en piste en finale C pouvant donc terminer 13ème du championnat en cas de victoire. Lou-Anne part bien mais a dû mal accélérer, elle traine une tendinite depuis quelques temps mais elle ne s’est jamais plainte et a toujours fait le travail. Elle s’arrache pour donner le témoin à Dina dans de bonnes conditions. Dina laisse une belle impression visuelle dans le virage, elle a bien progressé cette année et a encore du potentiel. La transmission est parfaite avec Juliette, le métronome. Les filles ont accumulé du retard et ne sont que 4ème. Brenda s’impatiente et part trop tôt, la transmission cafouille complétement. Mais Brenda qui était « wanted » depuis sa course de la veille, va faire une remontée fantastique et remporter la victoire, elle veut la vie de rêve. Belle victoire des filles dans un chrono anecdotique, vent de face. Les garçons en finale D matchent pour la 17ème place. Robin , fidèle à lui-même, explose tout sur le départ et transmet à Samy en tête. Beau virage de Samy, cette fois le passage avec Nicolas est très bon et l’équipe de Clos de Pouilly domine les débats. Nicolas fait la différence dans le virage et relègue la concurrence à deux ou trois longueurs. Pierre remplace Maxence, blessé pour cette finale. Les garçons avaient bien travaillé les passages le dimanche avant mais en course c’est autre chose. Tout se déroule bien mais le témoin ne tombe pas pile dans la main de Pierre qui le cherche et est obligé de ralentir pour ne pas être disqualifié. Il repart et termine 2ème de cette finale cependant la prudence a payé car l’équipe finissant devant est disqualifiée pour un « hors zone ». L’histoire se termine bien, le chrono est aussi anecdotique ici. Les élèves et les enseignants reprennent la route avec un peu de déception mais avec le sentiment du devoir accompli !!!

Merci aux élèves d’avoir participé à cette aventure humaine avant tout. Je vais remercier spécialement certains d’entre eux qui on était présent dès la création de l’AS Athlétisme et qui se sont investis durant les 4 années de collège, merci pour votre confiance. Merci à Juliette qui a fait vivre le groupe, qui a travaillé dur pour se hisser au plus haut niveau, qui a surmonté les difficultés et qui a cru au projet et en elle. Merci à Nicolas qui a été assidu, qui a écouté les conseils, qui lui aussi a travaillé dur durant 4 ans quelques que soit les conditions et qui s’est donné à 100% dans le projet. Merci à Krystal, qui a toujours aidé l’AS à vivre, qui a participé en tant que coureuse mais aussi jeune officiel et qui s’est investie à fond. Merci à Brenda et Prince qui ont toujours été présents sur les compétitions et qui ont de grandes qualités athlétiques mais qui les ont travaillés pour rivaliser avec les meilleurs. On vous souhaite le meilleur pour la suite !!

Merci à M. Larue qui a pris sur son temps personnel et familial pour accompagner les équipes, M. Courtejoie pour tous les entrainements et les conseils avisés et tout le reste de l’équipe M. Fontaine, Mme Léger et M. Martin pour votre aide et votre support.

Merci à M. Geantot, pour son soutien à tous ces projets qui permet à tous les élèves de vivre des moments sportifs et humains. Merci à toute l’équipe pédagogique, à la vie scolaire, M. Boudrey, Mme Peillard et Mme Ducroux.

Merci à tous les parents pour leur implication.

Merci aux partenaires Autosur Ruffey les Echirey, Décathlon Quetigny, Norges Auto, REM Dijon, le département de Côte d’Or.

Les grands gagnants de la tombola

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s