Stage APPN Ardèche 2016

Solidarité, dépassement de soi, culture et convivialité ont été les maîtres-mots de ce stage APPN en Ardèche avec un groupe dynamique et agréable. M. Fontaine, en chef d’orchestre (dédicace M. Tota), avait concocté un programme riche, varié, complémentaire et pédagogique.

Lundi 23 Mai au matin, les élèves du collège Clos de Pouilly ont chargé leurs valises dans le minibus conduit par Gérald, notre chauffeur fort sympathique et compétent, direction l’Ardèche, ses cours d’eau, ses falaises et par moment son soleil.

Une halte en chemin à Saint Pierre de Bœuf, pour une activité Hydrospeed dans une rivière artificielle mais tout de même très froide. C’était l’occasion pour les élèves d’appréhender les courants et lire des trajectoires dans une activité ludique. Mohamed emporté par le premier courant était d’entrée dans le bain. Par ailleurs, certains ont pu « surfer » la vague dans le bassin sous des nuages de plus en plus menaçants.

Arrivés au camping de Chaulet Plage, les groupes pour les mobil-homes constitués, les élèves ont pu s’installer avant d’aller déguster un repas copieux avec des frites et de la mayo.

Mardi, c’est parti pour la descente des gorges de l’Ardèche (32km) pour parfaire sa connaissance du milieu aquatique et sa condition physique (dommage pas de secteur Strava ici). Le groupe emmené par un duo de gala, M. Fontaine et M. Larue, avait une bonne allure mais Gabriel est vite dans le dur handicapé par un virus; Valentin a dû ramer pour deux afin de ramener le bateau à bon port, les deux ont fait preuve de courage. Les derniers étaient encouragés et conseillés par M. Courtejoie qui fermait le groupe. Pause au pont de l’arc pour admirer le paysage, les élèves étaient OKLM et ravis. Avant la pause déjeuner, M. Badaoui négociant mal un virage fit la mauvaise expérience de chavirer, aie aie que l’eau était froide (une 2ème chute plus tard que l’on taira ici). La fin de la descente approchait, Margaux et Laurie-Anne, menaient la troupe comme depuis le début de la journée. Adrien, Mattéo ainsi qu’Emma et Hanaë suivaient à distance !

Le mercredi, c’est escalade ! Malheureusement, le mystérieux virus s’était diffusé et 7 élèves malades durent se résigner à rester au repos sous la surveillance de M. Larue le matin et M. Badaoui l’après-midi qui ont tout fait pour les chouchouter et les remettre sur pied au plus vite. Sur les parois, Tézio et Eva étaient les plus adroits. Mercredi, c’est aussi foot ! Sur le petit terrain, un match de gala a eu lieu. Mattéo, Tézio, Adrien et Mohamed faisaient parler leur technique, Jérémy et Maxence leur puissance et Valentin sa vivacité. Adrien pris un grand pont mais il se vengea par un petit pont chanceux. Pour clôturer cette belle journée, les élèves équipés de lampes ont pu participer à un petit parcours de nuit autour du camping et passant par une grotte.

Jeudi direction le Haut-Chassezac pour le canyoning. Toujours quelques élèves malades, M. Larue resta au chevet de ceux-ci ! Il concocta un programme de remise sur pied : pique-nique en terrasse, repos, rigolades et marche à l’air libre ! De l’autre coté, lors du trajet en bus, les paysages étaient verdoyants et vallonnés, des petits cols pour puncheurs avant d’arriver sur le lieu de pratique. Un déjeuner calorique pour éviter l’hypoglycémie et lutter contre l’eau froide, équipés en combinaisons épaisses, vestes, casques, gants…les élèves attaquaient la descente. Dans un très beau canyon, les élèves alternaient marche, nage, sauts et tyroliennes. Travail de l’équilibre et des appuis complémentaires avec l’escalade de la veille, dépassement de soi et fun avec les sauts étaient au menu de la journée. Sebastine et Leah remises de leur maladie se sont dépassées toute la journée, elles n’étaient pas seules car Ilona, Eléonore (qui n’a pas trop crié), Augustine et Louison ont aussi testé leurs limites sur cette journée. Au final, elles ont toutes fait preuve d’abnégation et étaient très contentes à la fin. Au retour, les élèves malades étaient à l’accueil avec M. Larue et ils avaient repris des couleurs.

Après le diner, c’était soirée dansante pour la dernière nuit au camping ! Tous les élèves étaient sur leur 31. Les Queens Emma et Anaïs, lançaient la soirée sur Martin Garrix ! Jérémy, Tézio, Mattéo, Adrien et Maxence étaient là pour mettre l’ambiance sur le dancefloor. Erin aussi assurait avec un bon tempo ! La soirée se déroule sous la surveillance à distance (30m) des enseignants qui se lancent dans une partie de pétanque endiablée sous les projecteurs. Deux triplettes, M. Fontaine, M. Badaoui et Olivier contre M. Courtejoie, M. Larue et Cyril. La première partie est facilement remportée par la première triplette. La revanche est remportée aisément par la deuxième triplette. M. Fontaine et M. Larue se défient sur des tirs qui font mouche à 10m alors que M. Badaoui et M. Courtejoie pointent sur le cochonnet. La belle se joue aux couteaux et bascule dans une fin de partie au mental…(seuls les participants connaitront les vainqueurs comme on dit ce qui se passe à la pétanque, reste en Ardèche !).

Vendredi, les dernières activités, course d’orientation, lecture de carte, effort physique et ménage avant de prendre le chemin du retour vers Dijon. Le soleil et la vraie chaleur sont enfin au rendez-vous ! Les groupes La Division, les Queens, les Winners, les Sans Noms et les Marcheurs auront tous réussi un beau parcours. Malgré la fatigue de la semaine, Mathieu et Vincent trouvent toutes les balises. Un dernier déjeuner avec un beau discours de Jérémy représentant tous ses camarades pour remercier les enseignants EPS qui les ont encadrés durant ces 5 jours très fournis et particulièrement M. Fontaine qui était aux manettes. Les élèves terminaient ce stage avec la banane !